Réception des déchets


Le centre de traitement multifilière reçoit 2 types de déchets : Réception des déchets

  • les ordures ménagères résiduelles de Marseille Provence Métropole (c’est-à-dire la part restante des déchets après le tri des ménages). Ces déchets représentent environ 98 % des entrées.
  • les boues de la station d’épuration de Marseille, représentant 2 % des entrées et traitées directement dans notre Unité de Valorisation Energétique.

Arrivée sur le centre de traitement multifilière

Le train, plus écologique que la route, est le mode d’acheminement privilégié sur le centre; ce mode de transport alternatif représente 90 % des entrées de déchets. Chaque jour, du lundi au dimanche, 2 trains sont reçus sur le site, l’un de 300 m (soit 45 conteneurs de 20 mètres cubes chacun), l’autre, deux fois plus grand, de 600 m (soit 90 conteneurs). Cela représente par jour plus de 1 000 tonnes de déchets qui sont ainsi reçues.

Ces trains, une fois entrés dans notre gare de réception, sont déchargés par un système unique de tables basculantes : les conteneurs sont pris automatiquement, un à un, par un pont roulant spécifique et sont posés sur une des quatre tables qui, en basculant, fait glisser les déchets dans la fosse de réception.
Les conteneurs utilisés pour acheminer les déchets sur site sont entièrement fermés et étanches.

Les 10 % des déchets restants sont acheminés directement par camion.

Voir une vidéo sur les arrivées de déchets par train

Pesée

Pour les arrivées par train, le poids des déchets est déterminé par les tables basculantes qui réalisent une double pesée avant et après basculement. Pour les arrivées par camions, la pesée est cette fois réalisée par des ponts bascules en entrée du site.

Ces systèmes très précis de pesée permettent de savoir à tout instant les quantités exactes de déchets reçus.

Contrôles

Des contrôles rigoureux sur les entrées de déchets sont effectués conformément à notre arrêté préfectoral. Ces contrôles sont doubles : administratif à l'entrée sur site, puis visuel à différents niveaux du processus. Les refus sont systématiquement envoyés dans une filière de traitement adaptée.

La radioactivité est également contrôlée.
Pour les camions, ce contrôle est réalisé par des bornes de détection installées au niveau des ponts bascules à l’entrée du site.
Pour les trains, la radioactivité est contrôlée en amont d’EveRé sur les centres de transfert avant le départ des trains.